Master Class sur le "Oud Arabi" encadrée par Anis Benchefra :

« Une formation académique sur le "Oud Arabi"  s’impose »

Plusieurs jeunes amateurs de l’Oud Arabi, venus de plusieurs wilayas du pays, participent depuis, vendredi dernier, à une Master Class sur le «Oud Arabi» assurée par l’encadreur, Anis Benchefra. Cette initiative, organisée en marge de la 12e édition du festival international de musique andalouse et des musiques anciennes (Festivalgerie)  vise à aider les jeunes artistes à acquérir les bases et les techniques fondamentales de l’Oud Arabi, a précisé l’encadreur de cet atelier, Anis Benchefra au « site du Festival »,  précisant ainsi que les travaux de cet atelier sont principalement axés sur les techniques de la rapidité et d’exécution musicale à l’Oud tels que les gammes, les accords, le trémolo ainsi que d’autres effets propres à l’Oud.

 

Evoquant les caractéristiques de l’Oud Arabi, Anis Benchefra a précisé que l’Oud est un instrument de musique très répondu dans les pays arabes et plus particulièrement dans l’Est de l’Algérie (Constantine, Souk-Ahras, Guelma, Annaba, …..) et il est très apprécié lors des Kaadat, faisant savoir, également que cet instrument est fabriqué en Algérie, plus précisément à "El Affroun"  et son bois est importé en Afrique.   

A propos de la fabrication de ses cordes, notre interlocuteur a affirmé que les intestins ou les boyaux d’animaux servaient à fabriquer les cordes de qualité, ajoutant ainsi que  la « rîsha » est fabriquée à l’aide d’une plume d’aigle.

Les élèves concernés par cette session de formation ont, pour leur part exprimé leur satisfaction quant au programme de cet atelier, qui leur permettra, ont-ils affirmé, de construire des bases solides dans le jeu de cet instrument.

 Anis. D 

Monday the 23rd. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins