Association musicale « Ichbilia » de Souk Ahras

Les grands moments de l’art du Malouf

L’association musicale  Ichbilia de Souk Ahras, a animé, dimanche soir à l’Opéra d’Alger un spectacle de malouf, devant un public nombreux.

La soirée qui entre dans le cadre de la 12e édition du festival international de musique andalouse et des musiques anciennes  était l'occasion de montrer les grands moments de l’art du Malouf, tout en mettant en valeur le rôle de la région en matière de sauvegarde de ce riche patrimoine artistique.

 

L’association a brillé sur scène par sa légèreté et son homogénéité dans l’interprétation et par le jeu  remarquable de ses artistes.

L'ensemble instrumental a reproduit Noubat Raml El Maya au grand bonheur du public qui a beaucoup apprécié l'énergie et la puissance instrumentale dégagées par l'ensemble. Une troupe musicale qui a tiré son nom de l’histoire de l’art andalou à travers l’étendue de la Numidie et Carthage et qui s’efforce d’assurer la promotion de l’art du malouf. Un art qui progresse significativement à Souk Ahras depuis maintenant une longue période.

Dans une ambiance riche en couleurs et en sonorités, le public a vibré aux sons de la musique malouf.

Selon, Bouraoui Saddek, président de l’association musicale  « Ichbilia » de Souk Ahras, l’association qui active dans le domaine culturel et artistique se consacre, aussi à la formation et à la vulgarisation et la sauvegarde de ce précieux patrimoine ancestral, précisant que cette association a été crée en 2002.  Cette dernière est composée de 15 artistes.

Il a, tout de même, important de préciser que l’association « Ichbilia » de Souk Ahras œuvre pour la préservation du patrimoine Malouf : « Nous avons à Souk Ahras plus de cinq association du Malouf qui sont issues de l’association « Ichbilia », donc nous sommes entrain de former la jeune génération, notamment les enfants qui veulent apprendre cet art », a-t-il conclu.

 

Anis – D 

Tuesday the 13th. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins