L’encadreur du Master Class sur la Kouitra, Fayçal Boukabous

« Il est nécessaire de créer une école pour l’apprentissage de la Kouitra en Algérie »

L’encadreur du Master Class sur la Kouitra , Fayçal Boukabous a évoqué l’importance de créer une école pour l’apprentissage de la Kouitra en Algérie, ajoutant, précisant que cette école peut aider les jeunes  talents et enrichir la musique andalouse.

 

 

Vous avez assuré, une Master Class sur l’apprentissage de la Kouitra, qu’elles étaient les règles de bases enseignées aux élèves à travers cet atelier?

Oui, nous avons inculqué à ces élèves les techniques de bases de l’utilisation de la Kouitra  et les méthodes justes du rythme sachant que cet instrument est  rythmique. On leur apprit à jouer  la « Tak3ida », « El- Rouiha », « Tebiatat » et aussi, respecter les gammes, les modes et les temps ainsi comment  racorder les cordes de cet instrument…  Nous voulons à travers cet atelier, mettre en valeur les connaissances  et la valorisation et la sauvegarde de la Kouitra  par Une meilleure utilisation.

Quelles sont les difficultés  que peuvent rencontrer les élèves dans leur apprentissage de la Kouitra ?  

Les difficultés résident souvent dans la capacité pour l’apprentissage du rythme de la Kouitra. Je tiens à souligner que les élèves doivent apprendre le rythme juste  pour bien avancer dans l’apprentissage de la Kouitra. Il faut d’abord percevoir la notion du temps et la bonne utilisation de l’instrument.

Est-ce que la Kouitra est un instrument indispensable dans la pratique de la musique andalouse ?

La Kouitra est un instrument indispensable et fondamental dans la pratique de la musique andalouse. Elle est l’un des instruments rythmiques, elle  enrichie les rythmes de la musique andalouse.

Est-ce qu’il existe des écoles pour l’apprentissage de l Kouitra en Algérie ?

Non, il n’existe pas des écoles pour l’enseignement  de la Kouitra en Algérie. En effet L’apprentissage  de cet instrument se fait au sein des associations ou par l’intermédiaire des enseignants. Donc la plupart des ces élèves ont tendance à apprendre le jeu seuls. Une école pour l’enseignement de la Kouitra peut aider ces talents et enrichir la musique andalouse.

Entretien réalisé par : Anis. D

Friday the 21st. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins