Chawki Chaoui Boudghane. Président de l’Ensemble Andalou de Paris

  «  Nous œuvrons  pourla préservation du patrimoine  musical andalou »

Rencontré juste après la balance, le président de l’Ensemble Andalou de Paris Chawki Chaoui Boudghane revient dans cet entretien sur les grandes lignes de cet ensemble musical.

 

 Un petit  historique sur  l’Ensemble Andalou de Paris ?

  C’est un ensemble qui  né en 2010  d’une manière officielle. Ce sont des gens qui ont tous fait, par le passé, de la musique, notamment l’école de Tlemcen. Nous sommes assez majoritaires, originaires de Tlemcen. Tous les membres de l’orchestre sont des personnes qui  ont  joués très jeunes  dans des associations musicales andalouses en Algérie.  Ils sont partis, par la suite, s’installer en France.  On a eu la nostalgie. Et puis c’est une passion.  Nous avons constitué un  noyau dur pour nous retrouver  tous les week-ends pour travailler à Paris.  Nous avons ce qui faut  pour travailler.  Nous sommes  une vingtaine de permanents. Il y a aussi  des personnes qui veulent  apprendre.

Notre chef d’orchestre Abdelkrim  Bensid est une personne très professionnelle qui connait très bien cette musique. Il a déjà été le chef d’orchestre  « Des Airs Andalous ». L’ensemble arrive à se produire en France , notamment au  Centre Culturel Algérien. Nous avons aussi des concerts à Monptellier.  Nous sommes produits, dernièrement au festival Hawzi de Tlemcen. Sans prétention aucune notre calendrier est assez chargé.

 Vous œuvrez dans la préservation du patrimoine andalou de l’école de Tlemcen ?

 Nous voulons et cherchons à perpétuer la  tradition et le savoir de la musique arabo-andalouse dans la légitimité des enseignements et de l’apprentissage des grands maitres  tels que les regrettés  Cheikh  El Arbi Bensari, Cheikh Redouane Bensari, Cheikh Omar Bekchi,  CheikhAbdelkrim Dali.

 Quelles sont vos impressions sur votre première participation au  Festival international de la musique andalouse et des musiques anciennes ?

Pour nous participer à cette manifestation est une chance extraordinaire. Nous en sommes très honorés.  D’ailleurs ce qui nous lie à cette musique, c’est le lien au pays dont nous sommes originaires. On rajoute un petit zest de nostalgie qui nous anime et nous donne ce plaisir de jouer en ensemble.

 

Propos recueillis

Par Shanez Hanane

Sunday the 27th. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins