Trio Templier-Espagne : La passion du flamenco

 Dans le cadre de la tenue de la12 éme édition du festival international de la musique andalouse et des musiques anciennes, le trio Templier d’Espagne s’est produit, jeudi dernier, sur la scène de l’opéra Boualem Bessaih de Ouled Fayet à Alger.

 

Pour cette deuxième soirée du Festivalgérie, le trio Templier a offert au public une belle balade musicale aux sonorités flamenco et classiques à la fois. Les trois musiciens aux cultures et aux nationalités différentes se sont regroupés, depuis un an, autour d’un projet musical pour  défendre la richesse du multiculturalisme. Ils ont donné un large aperçu de leur talent au cours de cette soirée, dédiée à la musique andalouse et aux musiques anciennes.

Dés que le trio fait son apparition sur scène le public ne lésine pas sur les applaudissements. A droite le guitariste Sergio Mattesanz ajuste quelques secondes sa guitare. A gauche la cubaine Cary Rosa Varona en fait de même avec son violoncelle. Le là est donné par un bel interlude musical. La chanteuse française Alexandra Templier, vêtue  d’une robe verte au volume soyeux, commence son chant par des variations de tons.  La tessiture de sa voix va cresendo. Au fur et à mesure que la puissance de ses cordes vocales augmente, l’artiste use de gestuelle pour mieux montrer cette communion musicale.

En l’espace de quarante minutes, le trio a présenté un spectacle, prônant la grande variété du répertoire flamenco traditionnel. Preuve en est avec les titres tangos, solera bola alegrias, bulerias, malagueñas, seguiriya, petenera, colombiana ou encore cantes mineros.

Pour rappel, Alexandra Templier s’est formé à Paris en sciences humaines, théâtre et chant lyrique (soprano). En 2011, elle déménage à Madrid afin d’y apprendre le chant flamenco auprès d’artistes de l’envergure de Paco del Pozo (Lámpara Minera 1997), Mayte Martín ou encore Esperanza Fernández. Deux ans plus tard (2013). Elle remporte le premier prix dans la catégorie « Cantes de Ida y Vuelta » du prestigieux festival Suma Flamenca de Madrid. En 2014, elle reçoit le prix Escuela Musica Creativa récompensant le « vocaliste de l’année ». En juin 2015, elle entre avec son projet personnel, Al Temple, dans la sélecte programmation du Festival de Flamenco de Madrid. Elle se produit aussi bien sur les scènes emblématiques du flamenco traditionnel (Fundación Casa Patas, Casa de Andalucía, Peña Duende, Peña Fosforito,…) que dans les clubs de jazz et autres salles madrilènes.

Wednesday the 24th. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins