Hasna Hini et son orchestre : Brillante prestation

 La deuxième soirée du festival international de la musique andalouse et des musiciennes anciennes s’est achevée, par la belle prestation de l’artiste Hasna Hini.

 Les mélomanes du chant andalou ont été servis par la belle prestation de la musicienne algérienne Hasna Hini. Un  nom qui est assez connu dans l’univers artistique puisque son paternel n’est autre que Smail Hini, le musicien et président de l’association musicale El-Inchirah. La direction  de l’orchestre riche d’une dizaine de musiciens est confiée à Smail Hiniau qanun.

Bien rôdé à ce genre d’événements importants, l’orchestre offre au public un premier délicieux programme tout en douceur avant que Hasna Hini n’apparaisse, vêtue d’un beau karako blanc cassé, serti de dorure. Avec la timidité qu’on lui connait, la musicologue Hasna Hini salue gracieusement son public. Ce dernier le lui rends avec des slaves d’applaudissements. Elle entamé très vite le beau répertoire choisi. Avec un talent inégalé et une voix des plus cristallines, l’artiste interprétera dans son intégralité la nouba Mezdj  Rasdil  Maya. Il aura suffit de quelques secondes pour que cette belle voix transporte les présents dans un monde féerique et enchanteur à la fois. Elle commence son tour de chant par des inkilabettes « hawa rouziyel » et « fi kalbi mawdour el habib »,  d’un meceder,  d’un Taihi « maya allah attali », d’un Rasd el dil cherlet djimaret fi derdj et deux insiraffet  suivi de trois khlassat.Les corps se déhanchent à partir des  sièges. C’est dire que la communion était totale entre l’artiste et  le public.

Une fois de plus l’artiste Hasna Hini a prouvé qu’elle fait partie de ces artistes appartenant à la cour des grands.

                                                                Shanez Hanane

Thursday the 21st. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins