Ensemble féminin de l’Opéra d’Alger

programme des soirées
Date: 20/12/2017

L’Ensemble National féminin DE L’OPERA D’ALGERest l’une des expériences les plus audacieuses et novatrices de l’ex. établissement ENAMA depuis son existence, après celles des ensembles régionaux représentatifs des trois écoles Sanaa d’Alger, Malouf de Constantine et Ghernati de Tlemcen . Elle permet de rappeler et de ressusciter l’héritage de nos divas de la chanson andalouse en l’occurrence les défuntes CheikhaYamanaBent El Hadj El Mahdi, Mériem Fekkey et Fadila Edziria .

Cette nouvelle composition féminine, en concert dans le répertoire Sanaa d’Alger, a suscité l’intérêt du grand public, particulièrement les érudits du patrimoine de la musique andalouse, lors des diverses représentations à Travers le territoire national .

Direction : Naguib Kateb

 

IMENE SAHIR

Née le 22 avril 1988 à Alger centre dans un milieu de mélomane de la musique andalouse, elle a été bercé par ce style de musique grâce à sa maman, ancienne élève du conservatoire d’Alger , et à son grand père maternel illustre écrivain et poète.

Ancienne sociétaire de l’association El Djennadia de Boufarik et Dar El Ghernatia de Koléa , elle débute sa carrière en solo à l’âge de 19 ans en enregistrant son premier album solo «  une nouba  dans le mode Ghrib » et dans la même année(2008) elle rejoint l’orchestre Régional d’Alger et l’Ensemble National de Musique andalouse ainsi que l’Ensemble Maghrébin ou elle s’imposa comme soliste.

En 2010 elle participe au festival national de la Chanson Chaâbi et elle obtient le 2ème prix parmi 32 candidats sélectionnés.

Sa voix et ses talents de violoniste et de joueuses de kuitra lui valent un parcours des plus riches et variés qui la mène aux cotés des plus grands et sur les plus grandes scènes nationales et internationales (Maroc, Tunisie, France, Belgique, Italie, Corée du Sud, Japon).

En 2014 , elle dirigea une association de musique andalouse jusqu’en 2016 .dans la meme année elle sort son deuxième album intitulé « Hawzi M’dih ainsi que le tournage d’un clip intitulé «  Sidna Mohamed (SwS)

 

NISRINE GHENIM

Nisrine Ghenim est interprète de musique arabo andalouse de l’école de Tlemcen.

Passionnée de ce genre musical depuis très jeune ; elle intègre l’association AWTAR TILIMCEN dès l’âge de 9ans pour y rester plusieurs années, puis elle intègre l’ensemble régional de musique andalouse de Tlemcen et l’ensemble national quelques années plus tard.

En 2011 elle sort son premier album intitulé « ENA LEGHRIB » ; grand succès auprès du public dans lequel elle interprète des Hawzi de d’ibn Triqui et bien d’autres poètes.

Depuis cette artiste enchaine les évènements prestigieux  Nationaux (festivals Hawzi de Tlemcen, Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes 2014…) et internationaux ( au centre culturel Algérien Paris, Festival Rabie el Andalous Oujda Maroc, festival Malhounyet Maroc)

Après deux ans d’absence elle revient enfin sur la scène artistique Algérienne pour défendre le patrimoine andalou, et sublimer de sa voix qualifiée souvent de « mielleuse» les textes de la nouba et du hawzi.

 

 Salima MADANI (Pianiste)

On ne peut évoquer la musique Andalouse sans penser aux Madini, particulièrement à celle qui a mis au monde deux talentueuses artistes en l’occurrence Lamia et Feriel Madini. Cette mère plein d’allant n’est autre que l’artiste Salima Madini, une pianiste au talent incontestable, que les ans n’ont point érodé.  Son riche parcours artistique, jalonné d’innombrables prix tout aussi prestigieux les uns que les autres, a façonné l’image d’une femme affable dont le conservatoire national d’Alger, retiendra longtemps le nom de celle qui lui a consacré cinquante-deux ans de sa vie. Elle a  côtoyée durant son fabuleux parcours  les grands noms de ce genre musical mythique tels que Abdelkrim Dali, Mohamed et Abderezak Fekhardji, Abdelkrim M’hamsadji et bien d’autres encore. Pour rappel, elle a obtenue en 1963/1964 le premier prix à l’unanimité de piano Andalou décerné par le Directeur et le grand Musicologue Boudali Safir. Le 1er septembre 1964, Salima Madani  a été recrutée comme Professeur de piano et Accompagnatrice de piano de musique Andalouse (Classe de Danse). En 1998, elle a finalement pris sa retraite et est actuellement la Présidente de l’Association culturelle « El Soundoussia »  depuis 1992. 

 

 

 

 

Kateb Naguib

Kateb Naguib est un musicien soliste de l’orchestre régional d’Alger sous la direction de Mekdad Zerrouk et chef d’orchestre de l’association de musique classique arabo-andalouse (Cordoba d’Alger) Ainsi que l’Ensemble féminin de l’opéra d’Alger.

Depuis son plus jeune âge, il se produit avec de nombreuses associations dont l'Orchestre El- Fekhardjia, Es-soundoussia, El Fen EL Djamil , et Cordoba d’Alger, où il a mené une importante carrière de musique Arabo -andalouse avec des musiciens prestigieux à savoir Rezki Harbit , Abderrazak El fekhaedji, Hamidou Djaidir ,Nouredine Saoudi ,Smain Henni et Mekdad Zerrouk .

Kateb Naguib possède à son actif plusieurs prix dont le 1er prix du festival National de Musique classique andalouse de la ville d’Alger en 1987 et 1988 ainsi que le 1er prix au Festival de la musique andalouse de la ville de Tlemcen en 2004.

 

 

Toutes les Dates


  • 20/12/2017
 

Propulsé par iCagenda

Friday the 21st. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins