Baran Ahmet

Un virtuose  du Kanoun

Ce jeune professionnel du  qanun, qui  a développé une technique de « dix doigts », a conquis le public, en interprétant  deux  titres de son propre registre de composition intitulé « two worlds ».

 

Le qanun considéré comme l’instrument classique dans la musique turque semble n’avoir aucun secret pour lui. En montrant une émouvante complicité, Ahmet Baran offre un moment d’harmonie  qui s’élève vers la transe devant un public venu nombreux,  mercredi soir, lors de la quatrième soirée du Festiv’Algérie , grâce à sa grande  maitrise du jeu. De son univers sonore se révèle une grande sérénité et beaucoup de  délicatesse, à croire qu’il caresse son instrument. Il s’inspire  de musiques anciennes, spirituelles puisée d’une tradition musicale ancestrale, qu’il interprète dans une création résolument actuelle.

Il propose à travers cette capacité  de réinventer les mélodies, un  goût de l’innovation  à travers des compositions riches, et l’expression d’une évolution révolutionnaire. Il s’inscrit dans  le renouvellement perpétuel. Un talent qui s’est forgé jeune, Ahmet Baran qui participe aux masters class autour de l’initiation à l’apprentissage du Qanun,   enseigne une nouvelle façon d’être créatif et libre.

Narimane. B

 

Thursday the 21st. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins