Entretien avec Lamia Maâdi- Chanteuse de musique andalouse

«  La musique andalouse est une musique royale »

La chanteuse andalouse Lamia Maâdini revient dans cet entretien express sur l’Orchestre National Féminin de Musique Andalouse et sur son tout nouvel opus, sorti aux éditions Papidou.

Propos recueillis Par Manil Neil

 

Lamia Maâdini revient cette année sur la scène avec l’imposant Orchestre National Féminin de musique Andalouse ?

J’ai participé l’année dernière avec mon propre orchestre. Cette année, je participe au festival international de la musique andalouse avec l’Orchestre National Féminin de Musique Andalouse. Il est important de signaler que l’Orchestre en question a joué pour la première fois au festival Maghrébin qui s’est déroulé le 20 janvier 2015.On retrouve dans cet orchestre, les trois écoles : Alger, Constantine et Tlemcen. Le festival de la musique andalouse et des musiques anciennes est un festival très intéressent. Il nous permet de rencontrer des gens d’autres pays et de connaître leurs cultures.

Quel est le répertoire que vous allez présentez ce soir à vos mélomanes ?

Je vais présenter la nouba dans le mode mezmoum. Dans cette nouba, il y a des morceaux d’Alger, de Tlemcen et une valse de Constantine.

Parlez-nous succinctement de votre dernier album, sorti aujourd’hui même, aux éditions Papidou ?

Dans ce nouvel opus, j’ai interprété des morceaux aaroubi. J’ai enregistré ce précieux album au niveau de la radio nationale algérienne.

MN

Tuesday the 13th. | Home | Joomla 3 Templates Joomlaskins